Diététique du mois de janvier selon la médecine traditionnelle chinoise


Dernier mois de l'année du calendrier chinois, janvier fait le passage entre l'hiver et le printemps.


En ce troisième mois de l'hiver influencé par l'élément terre, il est avantageux de diminuer la saveur douce, à savoir : les confitures et le miel, les desserts sucrés, les pâtes, les fromages, le beurre et l'huile.

Augmenter la saveur amère soutiendra l'énergie du coeur, on consommera donc les endives et les chicorées, les échalotes, le persil, les abricots secs, le sarrasin et le seigle, les foies de volailles, le poulet et l'agneau.


Pour entretenir l'énergie des reins on mangera les algues rouges, les azukis, les moules et coquilles Saint jacques, le fenouil, la coriandre et les clous de girofle.

On soutiendra l'énergie de l'estomac en prenant du chou chinois, du riz rond, du canard et du mouton, du tofu, du gingembre et du poivre.


En janvier on consommera:

Volailles, agneau, oeufs, coquilles Saint Jacques, moules, calmar, sole, raie, haddock, anguille

Carottes et navets, choux, brocolis, salsifis et cardons, panais, topinambours, céleri, pois, potimarron et courges d'hiver, avocat, oignons et ciboule

Poires, agrumes, arachide, fruits exotiques, amandes, noix, noisettes, pignons, figues séchées

Millet et quinoa, avoine et sarrasin, germes de blé (sauf en cas d'allergie), soja, riz sauvage et riz long.

Posts à l'affiche