Huiles essentielles et réflexologie


La nature est bien faite. Grâce aux molécules qu'elles contiennent, les plantes sont capables d'attirer leurs prédateurs pour mieux les empoisonner, ou les font fuir en dégageant de puissantes odeurs agissant comme des répulsifs.


Les huiles essentielles sont extraites des plantes aromatiques par distillation.

Leurs molécules sont redoutablement efficaces, voire toxiques dans le cas d'une mauvaise utilisation. Elles s'utilisent "à la goutte", et peuvent être diluées dans une huile végétale, notamment pour les massages bien-être.

Les huiles essentielles pénètrent très vite dans le sang, leur l'efficacité s'en trouve ainsi accélérée, d'où l'intérêt d'utiliser les huiles végétales qui s'avèrent être de très bon moyen de "transport" pour les faire circuler.


Les huiles essentielles ont un rôle thérapeutique intéressant grâce à leurs molécules puissantes. L'application après le soin, d'une huile essentielle choisie, par exemple sur la zone réflexe des sinus, aidera à dégager les voix respiratoires et interrompre un début de rhume.


Les huiles essentielles ont également un rôle olfactif intéressant. Les odeurs sont de puissantes alliées pour ramener notre esprit au calme, notre mental à la sérénité. Une senteur qui nous rappelle notre enfance, un lieu, un contexte rassurant, agit directement sur notre cerveau.

De ce fait, elles peuvent exercer une influence sur le plan psychologique et sont efficaces dans le cas d'angoisses, de peurs, de deuil ou de fatigue...


Comme vous pouvez le constater, les huiles essentielles sont les alliées de la réflexologie.. et de notre quotidien !


Posts à l'affiche